Lectures !

Messieurs les enfants

Daniel Pennacchioni, dit Daniel Pennac, né le 1er décembre 1944 à Casablanca au Maroc, est un écrivain français. Il a notamment reçu le prix Renaudot en 2007 pour son essai Chagrin d'école.
Il a également écrit des scénarios pour le cinéma, la télévision et la bande dessinée.
Entre 1985 et 1999, il écrit une série de romans, la Saga Malaussène
Il écrit Messieurs les enfants en 1997.

Crastaing, le vieux prof inoxydable qui a transformé des générations de potaches en statues de sel, a donné, pour mater les rebelles, le sujet de rédaction suivant :
" Vous vous réveillez un matin transformé en adulte. Complètement affolé, vous vous précipitez dans la chambre de vos parents. Ils ont été transformés en enfants. "
Mais jouer avec l’imagination c’est jouer avec le feu et la réalité pourrait bien dépasser la fiction.

Il est toujours agréable et facile de se plonger dans la lecture d'un ouvrage de Pennac ! Avec le temps, il me semble avoir pris plus de plaisir à la lecture de la saga Malaussène, mais le ton reste le même et l'imagination de l'auteur nous entraine ici aussi!
article Août 2014 retour

Imprimer version mobile du site
style 1 style 2 style 3 style 4 style 5

Nouveau
Liberté scientifique et risques...Liberté scientifique et risques

Liberté scientifique et risques du métier. Rencontre organisée en hommage à Fariba Adelkhah dans le cadre du séminaire « Sociologie et anthropologie sociale du politique. Penser en pensant à elle » du CERI

Actualité du 10 sept 2021

10 sept 2021

Toutes les actus !

Agenda
MDS 2021 VirtuelMDS 2021 Virtuel

Congrès Parkinson & Pathologies du Mouvement
Milwaukee, Wisconsin
17 sept 2021
(durée: 6 jours)

17 sept 2021
(durée : 6 jours)

Sensors 2021
20 sept 2021
(durée : 2 jours)

WCN 2021 VirtuelWCN 2021 Virtuel

25ème Congrès Mondial de Neurologie
Rome, Italie
4 oct 2021
(durée: 4 jours)

4 oct 2021
(durée : 4 jours)

Tous les évènements


Facebook LinkedIn Twitter

Vous êtes ici: Accueil > Le blog > Voyages et découvertes > Lecture > Daniel PENNAC, Messieurs les enfants