Lectures !

Souviens-toi de m'oublier

Régis Descott, né en 1966 à Paris, est un écrivain français, auteur de roman policier.

Il amorce sa carrière d'écrivain en 1998 avec la publication de L'Empire des illusions, paru aux Éditions Denoël.
Viennent ensuite Pavillon 38 aux éditions JC Lattès en 2004, Caïn et Adèle en 2007, Obscura chez le même éditeur en 2008, L’Année du rat en 2011, Souviens-toi de m’oublier en 2013, L’Homme qui voulait cuire sa mère, écrit en collaboration avec Magali Bodon-Bruzel, aux éditions Stock, 2015, et enfin Les Variations fantômes aux éditions JC Lattès en 2015.

Max et Iris ont vécu autrefois quatre années d’amour fou. Il était peintre, elle était son modèle. Il peignait des nus, des portraits d’enfants, et s’enrichir ne faisait pas partie de ses projets.
Aujourd’hui, les œuvres de Max, des tableaux de singes, cyniques, réalistes, grinçants, s’arrachent à des prix auxquels il n’aurait jamais osé rêver.
Iris a passé ces deux dernières années à oublier son histoire avec Max, à se reconstruire auprès d’Antoine, député ambitieux sur le point d’obtenir un ministère.
Par hasard, elle se retrouve un soir confronté à cet homme qu’elle a tant aimé et se heurte alors à une réalité terrifiante : son ancien amant ne la reconnaît pas. Vengeance ? Désespoir ? Amnésie ?...

Un roman d’amour aux confins de l’étrange, réglé comme un thriller.

Par ses longueurs et une intrigue trop simple, farfelue et facile à deviner, ce roman est au final décevant ! Il ne sera pas difficile de l'oublier...
article Août 2015 retour

Imprimer version mobile du site
style 1 style 2 style 3 style 4 style 5

Nouveau
Le blues des blouses...Le blues des blouses

Les hôpitaux publics sont malades et cela nous concerne tous !

Actualité du 14 nov 2019

14 nov 2019

Toutes les actus !

Agenda
Neurologie & Démence 2019
20 nov 2019
(durée : 2 jours)

Court MétrageCourt Métrage

42ème Festival et 35ème Marché International
Clermont-Ferrand
31 jan 2020
(durée: 9 jours)

31 jan 2020
(durée : 9 jours)

Tous les évènements


Facebook LinkedIn Twitter

Vous êtes ici: > > > > Régis DESCOTT, Souviens-toi de m'oublier
L'hôpital public en France est très malade !