Lectures !

Transparence

Marc Dugain, né le 3 mai 1957 au Sénégal, est un réalisateur et romancier français.

Il construit depuis 1999 une œuvre littéraire avec des romans qui mettent en avant des personnages très variés dans des circonstances très différentes, comme un jeune officier français défiguré par un obus en 1914 au tout début de la Première Guerre mondiale, un homme d'affaires britannique dépressif, un officier de marine russe et Staline ou J. Edgar Hoover et le monde politique américain.

Œuvre littéraire:

- La Chambre des officiers, éditions Jean-Claude Lattès, 1999
Ce livre a reçu vingt prix littéraires dont le prix des libraires, le prix des Deux Magots, le prix Roger-Nimier et Prix René-Fallet
- Campagne anglaise, 2000
- Heureux comme Dieu en France, 2002
- La Malédiction d'Edgar, éditions Gallimard, 2005
- Une exécution ordinaire, même éditeur, 2007, Grand Prix RTL Lire
- En bas, les nuages, recueil de nouvelles, 2008
- L'Insomnie des étoiles, éditions Gallimard, 2010
- Avenue des géants, même éditeur, 2012
- L'Emprise, même éditeur, 2014
- Quinquennat, même éditeur, 2015
- Ultime Partie, même éditeur, 2016
- L'Homme nu. La dictature invisible du numérique, avec Christophe Labbé, éditions Laffont et Plon, 2016
- Ils vont tuer Robert Kennedy, éditions Gallimard, 2017
- Intérieur jour, éditions Robert Laffont, 2018
- Transparence, éditions Gallimard, 2019

"En regardant le volcan à travers la baie vitrée, je le voyais me défier de sa haute taille faite de roche sombre faussement inerte. J'ai pensé alors que tout ce qui est mort ne demande qu'à vivre, alors que tout ce qui vit est conduit à mourir."

Islande, 2068.
Cassandre Namara est à la tête de Transparence, une entreprise de nouvelles technologies spécialisée dans la récupération de données personnelles. Cette puissante femme d'affaires s'apprête à commercialiser un programme révolutionnaire baptisé « Endless ». À l'heure où les réserves naturelles de la planète s'épuisent, il pourrait sauver l'humanité. C'est alors que la police locale demande à interroger Cassandre : des témoins assurent l'avoir vue pousser une femme du bord d'une falaise. Dans ce monde dominé par les géants du numérique et la menace environnementale, quelles sont les véritables intentions de Transparence et de son ambivalente dirigeante ?

Extrait:
Chez les Occidentaux comme pour toutes les classes sociales émergentes de Chine ou d'Inde la mobilité comme expression de la liberté individuelle a fini par être limitée. Il n'était plus envisageable que des milliards d'individus sillonnent le monde en émettant des doses massives de CO2 alors que plus un glacier, plus une banquise ne résistait au réchauffement climatique. On ne pouvait pas non plus demander à ces malheureux qui faisaient mal le lien entre cette tragédie et un mode de vie tant convoité de rapprocher celui-ci de la destruction des écosystèmes. Mais, à aucun moment, l'immobilité n'a été imposée. Le développement phénoménal du virtuel est parvenu à convaincre les plus démunis de rester chez eux, et de voyager depuis des cabines permettant de recréer en trois dimensions les espaces les plus vastes, de s'y mouvoir seul, dans un monde reconstitué avec une implacable précision, qui offrait le même vent, la même chaleur ou le même froid, des odeurs restituées à l'identique, le chant des oiseaux, et même le brame du cerfen automne.

Un très beau roman d'anticipation qui nous présente la fin de l'humanité et de ses ravages !

article Février 2021 retour

Imprimer version mobile du site
style 1 style 2 style 3 style 4 style 5

Nouveau
Transparence...Transparence

Un très beau roman d'anticipation de Marc Dugain qui nous présente la fin de l'humanité et de ses ravages !

Actualité du 9 fév 2021

9 fév 2021

Toutes les actus !

Agenda
AD/PD 2021 en ligneAD/PD 2021 en ligne

Congrès maladies de Parkinson et Alzheimer
Barcelone, Espagne
9 mars 2021
(durée: 6 jours)

9 mars 2021
(durée : 6 jours)

Tous les évènements


Facebook LinkedIn Twitter

Vous êtes ici: Accueil > Le blog > Voyages et découvertes > Lecture > Marc DUGAIN, Transparence
Persévérance, le variant martien !