Lectures !

Le serpent majuscule

Pierre Lemaitre, né le 19 avril 1951 à Paris, est un écrivain et scénariste français.
Il est l'auteur de:
Travail soigné, paru aux Éditions du Masque, en 2006,
Robe de marié, paru aux Éditions Calmann-Lévy, en 2009,
Cadres noirs, paru aux Éditions Calmann-Lévy, en 2010,
Alex, paru chez Albin Michel, en 2011,
Les Grands Moyens, en 2011,
Sacrifices, paru chez Albin Michel, en 2012,
Au revoir là-haut, paru chez Albin Michel, en 2013, à découvrir ici
Verhoeven, paru chez LGF, en 2015,
Trois jours et une vie, paru chez Albin Michel, en 2016,
Couleurs de l'incendie, chez le même éditeur, en 2018, à découvrir ici
Miroir de nos peines, en 2019,
Le serpent majuscule, en 2021.

Avec Mathilde, jamais une balle plus haute que l'autre, du travail propre et sans bavures. Ce soir est une exception. Une fantaisie. Elle aurait pu agir de plus loin, faire moins de dégâts, et ne tirer qu'une seule balle, bien sûr.

Dans ce réjouissant jeu de massacre où l'on tue tous les affreux, Pierre Lemaitre joue en virtuose de sa plume caustique. Avec cette œuvre de jeunesse inédite, il fait cadeau à ses lecteurs d'un roman noir et subversif qui marque ses adieux au genre.
Dialogues cinglants, portraits saisissants, scénario impitoyable : du pur Pierre Lemaitre.

Extrait:
Ah, Henri, comme tu m'as manqué. Pas le Henri qui venait me rendre visite avec des fleurs, des chocolats, non, celui du maquis, le bel Henri qui décidait, tranchait, organisait, qui était partout calme et droit...
Et donc, le Dr Perrin, qu'est-ce que tu veux... Tu sais comme je me suis efforcée d'être l'épouse qu'on attendait de moi ! Comme c'était ennuyeux...
Raymond [Perrin], j'ai compris pourquoi il était mort le jour de ses funérailles. Lorsque je t'ai aperçu dans la foule des pleureuses, tu te souviens.
C'est drôle, quand je me rappelle ce moment, je nous vois bras dessus, bras dessous, marcher vers le catafalque comme si nous étions des mariés.
Mathilde roule lentement parce que les larmes ruissellent sur son visage. Elle entend des cloches. Est-ce le glas pour la mort du docteur ou le carillon du mariage ? Ce sont les voitures qui klaxonnent derrière elle.

Ce roman noir se dévore plus qu'il ne se lit ! Et si l'on a honte d'aimer la méchanceté des personnages, ce sentiment coupable ne dure guère !
article Novembre 2021 retour