Lectures !

L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis

Jonas Jonasson est journaliste. Né en Suède en 1961, il y vit aujourd'hui avec son fils.

Son premier roman, "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire", paru en France en 2011 aux presses de la Cité, est un best-seller international et a été adapté au cinéma (en savoir plus).
Son second roman, "L'Analphabète qui savait compter", est paru en France en 2013 (en savoir plus).
Son troisième roman, "L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis", est paru en France en 2016.
Son quatrième roman, "Le vieux qui voulait sauver le monde", est paru en France en 2018, toujours chez le même éditeur (en savoir plus).

Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets. Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin.

Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, son analphabète qui savait compter, c’est à un malfrat repenti que Jonas Jonasson donne une seconde chance. Déjanté !

"Leur activité devait se distinguer de celle d'autres congrégations et ne pas constituer d'entrave aux bonnes moeurs et à l'ordre public.
- Au regard de ces critères, quel nom pensez-vous donner à votre communauté ?
- L'Egise d'André. En l'honneur de notre guide.
- Ah oui, très bien. Quel est le patronyme du prénommé André ?
- Il ne s'appelle pas André, mais Johan. Johan Anderson.
L'administrateur qui lisait tous les soirs son quotidien sur le chemin de son domicile, releva la tête et demanda avec naturel (et un léger manque de professionnalisme) :
- Dédé le Meurtrier ?
- C'est un sobriquet qu'il utilise en certaines occasions. Un saint homme en a de nombreux."

Ce troisième roman est, comme les précédents, fortement déconseillé aux personnes fragiles des zygomatiques !
article Février 2017 retour

Imprimer version mobile du site
style 1 style 2 style 3 style 4 style 5

Nouveau
Liberté scientifique et risques...Liberté scientifique et risques

Liberté scientifique et risques du métier. Rencontre organisée en hommage à Fariba Adelkhah dans le cadre du séminaire « Sociologie et anthropologie sociale du politique. Penser en pensant à elle » du CERI

Actualité du 10 sept 2021

10 sept 2021

Toutes les actus !

Agenda
WCN 2021 VirtuelWCN 2021 Virtuel

25ème Congrès Mondial de Neurologie
Rome, Italie
4 oct 2021
(durée: 4 jours)

4 oct 2021
(durée : 4 jours)

SFNC 2021SFNC 2021

Congrès de la Société Française de Neurochirurgie
Nice
6 oct 2021
(durée: 3 jours)

6 oct 2021
(durée : 3 jours)

Tous les évènements


Facebook LinkedIn Twitter

Vous êtes ici: Accueil > Le blog > Voyages et découvertes > Lecture > Jonas JONASSON, L'Assassin qui rêvait d'une place au paradis