Lectures !

La Tête de l'emploi

David Foenkinos, né le 28 octobre 1974 à Paris, est un romancier français.
Son premier roman "Inversion de l'idiotie. De l'influence de deux Polonais" est publié en 2002 chez Gallimard.
Ses romans sont "Entre les oreilles", paru chez Gallimard, en 2002; "Le Potentiel érotique de ma femme", chez le même éditeur, 2004; "En cas de bonheur", édité chez Flammarion, 2005; "Les Cœurs autonomes", chez Grasset, 2006; "Qui se souvient de David Foenkinos ?", publié en août 2007 chez Gallimard; "Nos séparations", chez Gallimard en 2008; "La Délicatesse", chez le même éditeur, 2009 ( ici ); "Bernard", aux éditions du Moteur, 2010; "Le Petit Garçon qui disait toujours non", publié chez Albin Michel Jeunesse, 2011; "Les Souvenirs", Gallimard, 2011 ( ici ); "Le Saule pleureur de bonne humeur", Albin Michel Jeunesse, 2012; "Je vais mieux", Gallimard, 2013; "La Tête de l'emploi", J'ai Lu, 2014; "Charlotte", Gallimard, 2014; "Le mystère Henri Pick", Gallimard, 2016 ( ici ).
Ses romans sont traduits à l'étranger, dans trente-cinq langues.

A cinquante ans, Bernard est un homme comblé, menant une vie tranquille qu'il pense devoir durer toujours.
Evidemment rien ne se passe comme prévu, et son monde s'écroule. Il faut croire que les revers appellent d'autres revers. Délaissé par tous, le voilà contraint à retrouver sa chambre d'adolescent chez ses parents qui se seraient bien passés, eux, de son retour.
Peut-il recommencer sa vie quand chacun voit en lui un homme fini ? Notre Bernard va trouver d'innombrables ressources pour affronter les épreuves et autres absurdités d'un monde en crise dans lequel il n'a plus de repères.
Il y a toujours une seconde chance cachée quelque part.

Que de péripéties pour ce Bernard, empêtré dans son petit confort et sa routine, à qui la vie ne fera pas de cadeau... Sans être un excellent roman de Foenkinos comme Les souvenirs, l’humour et l’écriture efficace sont bien présents dès les premiers chapitres pour une lecture distrayante.
article Juillet 2018 retour